Des origines à l'après-guerre

 

Vieux-Thann, lieu Musical ancestral

L'histoire de Vieux-Thann a toujours été marquée par la Musique, puisque, dès le milieu du XVème siècle, et cela jusqu'en 1756, son église sert de cadre au pèlerinage annuel des Ménétriers de Haute-Alsace. Pendant des siècles, ces musiciens font danser les gens des campagnes. A partir du XIXème siècle, avec l'industrialisation, la Musique, jusque là réservée à une certaine élite, se démocratise. A Vieux-Thann, se constitue une société philharmonique composée d'un orchestre de violons et d'une chorale d'Hommes en décembre 1860. Seize ans plus tard est créée une fanfare dans la localité.

 

1883, la Naissance d'une Harmonie

En mars 1883, Paul BERNET complète la société de violonistes par plusieurs instrumentalistes. La société prend alors successivement le nom d'ORCHESTERVEREIN, de MUSIKVEREIN, puis de STADTMUSIK, avant d'être dissoute durant la guerre 14/18.

 

 

1927, la Renaissance

Quelques anciens de la STADMUSIK reconstituent une nouvelle société baptisée MUSIQUE MUNICIPALE de VIEUX-THANN. Elle est alors présidée par le Maire, Henri SPECHT et dirigée par René BAUDRY. Son objectif est de " donner des concerts, embellir les fêtes et cérémonies publiques et donner une instruction aux gens désirant faire leur service militaire dans le domaine de la musique. "

 

1938, Deux fois primée

La Musique Municipale rapporte deux premiers prix à un concours organisé par la Fédération des Sociétés de Musique d'Alsace et de Lorraine, sous la baguette de Laurent WEBER.
La Musique Municipale subit de lourdes pertes humaines et matérielles durant la seconde guerre mondiale et doit répartir à zéro.
Sa vitalité est retrouvée lors d'un concert en 1950, sous la direction de Laurent WEBER et la présidence de Marcel KIELWASSER, maire de la commune.
Le 8 juin 1952, elle organise le grand festival du groupement des Sociétés de Musique des Vallées de la Thur et de la Doller.

 

 

1964, un nouveau départ

Cette année là, la Musique Municipale célèbre son 75ème anniversaire et accueille l'Assemblée Générale de la FSMA. A cette occasion, le drapeau fédéral lui est confié pour une année.

En 1979, le tout nouvel Ensemble des Jeunes remporte un premier prix, catégorie préparatoire, au concours des jeunes formations à LIPSHEIM (67). Le 16 juin 1979 s'embrase le premier bûcher de la St-Jean édifié par les membres de la Musique Municipale à l'emplacement de l'actuelle Salle Polyvalente.


 En 1981, l'Ensemble des Jeunes remporte une nouvelle fois un premier prix au concours fédéral à HAGUENAU. 
 

En 1985, l'Ensemble des Jeunes conduit par Jean RYCHEN, se classe premier de sa catégorie (1ère division) au concours régional de Colmar. Vittel accueille pour la seconde fois la Musique Municipale en 1987, pour un grand concert donné sous les arcades de son parc thermal. En 1988, les 100 ans de la Musique Municipale sont animés par diverses manifestations.

 

A cette occasion, Henri HILTENBRAND crée le Big Band réunissant les passionnés de jazz de l'harmonie. Bernard MEYER obtient en 1994 à ILLZACH, le diplôme fédéral de Directeur d'Orchestre.

En mai 2004, la MMVT participe au 5ème concours international des orchestres à vent "EOLIA" de Strasbourg, en niveau D "Moderato", et obtient un troisième prix.

En mars 2008, Henri HILTENBRAND cède sa place de président à Christophe KESSLER.

 

En 2018, Alicia WITTMANN est élue première femme présidente de la MMVT. Pour soutenir notre Présidente dans sa tâche, les membres du comité s'activent tout au long de l'année pour permettre à notre harmonie d'aller toujours de l'avant.